Hyperdrive

Le podcast Star Wars. La saga, son histoire, ses coulisses, son Univers Étendu.

Hyperdrive, blog et podcast Star Wars !

Catégorie : Musique

La musique de Star Wars

Hyperdrive 34 – La musique de Star Wars

Salutations citoyens ! L’été s’achève et le podcast redémarre en grandes pompes avec un sujet majeur : La Musique de Star Wars !

On peut en parler des heures, la décortiquer dans tous les sens, que ce soit musicalement ou historiquement. La musique de Star Wars est l’un des ingrédients principaux du succès de cette saga. Combinée aux images de Lucas, c’est la recette miracle. Il faut reconnaître que ce dernier a toujours souhaité laisser une grande place à la musique dans son film.

Donc, dans cet épisode, nous allons parler du projet de Lucas pour la musique. La place que cette dernière y tient et bien évidemment son compositeur : John Williams ! 

Hyperdrive épisode 34 : La musique de Star Wars 

Une fois encore, si ce n’est fait, vous pouvez vous abonner à Hyperdrive via votre plateforme de podcasting habituelle. iTunes, Stitcher, Deezer, PodBean, ou encore PodMust ou même Google Podcasts !

Par ailleurs, si le podcast vous plaît, n’hésitez pas à lui mettre 5 étoiles ! 

Retrouvez tous les épisodes sur le site de Zone 52 et réagissez sur le forum de Galaxie Star Wars, dans le topic dédié !

galactic-empire-groupe

Galactic Empire, le groupe de Metal Star Wars !

1515La musique de Star Wars est très certainement l’une des plus mythiques de toute l’histoire du cinéma. Il est donc tout à fait normal de la voir réinterprétée à toutes les sauces… pour le meilleur et souvent pour le pire. Toutefois, il arrive qu’un groupe ou un artiste nous propose quelque chose d’intéressant et parfois même de particulièrement bien foutu. C’est le cas du groupe Galactic Empire. 

Si vous écoutez mes podcasts, ceci ne vous sera pas inconnu. 

Messieurs, Musique ! 

Un cover-band de plus ? Et bien non !

Je peux vous garantir que j’ai tout entendu en terme de musique Star Wars et une chose est certaine, rares sont les reprises intéressantes ou bien foutues. Mais ici, il se passe quelque chose. 

Lire la suite

killerzone

Killer Zone, 10 heures d’émission Pop Culture !

killer-zone

Un billet rapide pour vous parler d’un évènement qui se tiendra samedi et auquel je participe, portant pour nom Killer Zone.

Killer Zone propose une émission de radio de 10 heures non-stop en direct sur RVVS, regroupant les équipes de Zone 52 (émission de culture en vrac) et Killer On The Loose (émission Metal).

Le concept de Killer Zone

Le concept est simple : fusionner deux émissions de radio, l’une 100% musique Metal et l’autre tournée vers le ciné, séries, bouquins et comics pour créer une nuit 100% dédiée aux mauvais genres !

Échanges, débats, chroniques sur le cinéma, le Metal, les cinés et toute la culture Sci-Fi, série B, fantastique, musiques Metal et alternatives. Avec un tel concept,  Star Wars ne sera pas en reste, bien évidemment !

Diffusée en direct des studios avec un staff remonté à bloc, le programme sera chargé… et particulièrement intéressant 😉

Ce sera samedi 26 novembre, de 20 heures à 6 heures du matin sur RVVS, ne manquez pas ça, ça va vous plaire !

Powerman 5000, groupe Metal à la sauce Sci-Fi

Dans mon récent billet sur la série Death Valley je vous parlais de Mickael Cummings, petit frère de Rob Zombie et producteur de la série. Tout comme son grand frère, ce dernier est chanteur et leader d’un groupe de Metal : Powerman 5000.

Derrière ce nom super classe (il faut l’avouer !) se trouve une formation américaine qui œuvre dans un registre assez proche de Rob Zombie. Il y a toutefois une différence (majeure) : Le thème de Powerman 5000 est la science-fiction. 

Mais je vous laisse en juger par vous-même avec cet extrait de Builders of the Future, leur dernier album sorti en 2014 :

Ce groupe ne date pas d’hier, puisqu’il s’est formé en 1991 à Boston. Michael Cummings, alias Spider One en est le seul membre originel encore présent. Pas moins de 9 albums qui ont été réalisés, parmi lesquels les fabuleux Tonight The Stars Revolt! (1999) et Anyone for Doomsday? (2001), à se procurer absolument !

Powerman 5000 : du Sci-Fi Metal !

présentation de Powerman 5000, groupe de Sci-fi Metal

On le sens dans l’instru, dans les textes, dans les visuels et dans le souffle ambiant qui s’en dégage : Powerman 5000 puise son inspiration dans la science-fiction de manière décomplexée. Dans toutes les époques et tous les registres du genre, de Georges Orwell à aujourd’hui. Il y a du Cyberpunk, du Steampunk, du Comic Book, mais aussi de l’anticipation et des fondamentaux du fantastique dans leurs inspirations. Le groupe de Spider One fait partie de ces rares formations ayant réussi à créer un univers plus grand que leur musique elle-même, avec un souffle vintage qui pourrait se résumer ainsi : Le futur n’est plus ce qu’il était. 

Ce n’est pas rien. Beaucoup de groupes, particulièrement dans le registre Metal, se contente de dupliquer les codes du style, sans personnalisation, appropriation ou saveur. On arrive à une musique efficace, mais sans stimuler l’imaginaire. Comme vous pouvez le constater ci-dessous, ce n’est pas le cas de PM5K (comme on aime les appeler). On trouve ici une bonne douzaine de références SF de qualité, mixées et intégrées dans leur style… au final assez unique.  

Un groupe méconnu en France

Si Rob Zombie jouit d’une forte popularité auprès des amateurs de Metal de l’hexagone, c’est loin d’être le cas pour Powerman 5000. Même si l’album Tonight The Stars Revolt! s’est vendu à l’époque à plus d’un million d’exemplaires. 

Toutefois, le retour du groupe avec un dernier album Builders Of The Future particulièrement bien senti leur a assuré le réveil des fans d’il y a dix ou quinze ans. J’étais d’ailleurs particulièrement surpris de la foule présente devant eux lors de leur prestation au Hellfest 2014… prestation remarquable pour les amateurs du groupe !

Une créativité débordante… qui a failli leur coûter cher

Effectivement, Spider One et ses compères ont sans cesse chercher à se renouveler. Par ailleurs, le groupe avait commencé dans un registre complètement WTF, mêlant hip hop, Metal, rock, et musique électronique dans un mélange déjanté. Il se concentra ensuite sur ce Sci-Fi Metal qui lui a fait connaitre le succès.

Toutefois, cherchant à se renouveler en permanence, le groupe a pris un virage très serré en 2003 avec l’album Transform, qui portait très bien son nom. Fini les costumes loufoques et leur registre si particulier. Ne souhaitant pas se répéter, ils ont préféré s’orienter vers un rock beaucoup plus conventionnel… ce qui fut un coup de massue pour les fans.

Le coup d’arrêt sera ensuite Destroy What You Enjoy en 2006, qui n’est pas un mauvais album… mais qui n’est pas du tout à la hauteur de ce qu’est capable de faire le groupe. Il nous offrait ici un rock parfaitement convenu.

Un retour en grâce

Fort heureusement, après de nombreuses difficultés de line-up, PM5K revient en 2009 avec Somewhere On The Other Side Of Nowhere. Un excellent opus leur permettant de renouer avec ce qu’ils font de mieux ! S’en suit le dernier album en date, sorti tout de même 5 ans plus tard, Builders Of The Future.

Vous ne vous en lasserez pas !

Je vous invite à creuser Powerman 5000. Un groupe qui plaît à beaucoup de monde pour des dizaines de raisons différentes et qui a le mérite de creuser une thématique bien trop peu exploitée dans la musique. Alors que la science-fiction en elle-même ne pourrait que difficilement exister sans musique, c’est tout de même fort intéressant.


Pour enfoncer le clou, je vous propose leur grand tube de 1999 : Supernova Goes pop ! 

 

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén